fbpx

Entrevistita à Dimitris Biskas

By jpe 5 ans ago

Gz- Qu’est-ce qui vous fatigue dans le milieu du Tango ?
DB- Ce qui me fatigue dans le monde du tango est les gens qui vont à la milonga seulement pour danser, dans un sort de gymnastique et ils oublient le côté social du tango. Pour moi, la milonga est un endroit de rencontre, de partage, de socialization. Plusieurs fois j’essaie comprendre la manie que de danser; pendant que tu parles avec quelqu’un, d’un coup il est parti sur la piste pour danser!

Gz- Où et avec qui avez-vous découvert le Tango ?
DB- En Grèce, à Thessalonique. Le chef de l’école, où je travaillais comme professeur des danses latines, étant très interessé par le tango, a mis en place une formation de tango-argentin. Mais ma vraie découverte avec ce monde s’est passé dans ma première milonga, à Thessalonique, dans un bar à côté de la mer!

Gz- Pour vous où se joue l’avenir du Tango ?
DB- Pour moi, le tango a deux aspects, l’aspect artistique/performatif/création et l’aspect social.  Pour le monde du creation, l’avenir est dans la rencontre avec d’autres danses, d’autres musiques, d’autres histoires à raconter. Les créations restent encore dans l’image depassée du tango et il faut se nourrir d’autres sources. Dans le social, j’ai l’impression qu’on est déjà dans l’avenir, car le tango les dernières années s’est exploité dans le monde entier. Tu trouves des micro-communautés dans chaque petit village de l’Europe.

Gz- Un bon et un mauvais souvenir de Tango ?
DB- Bon et mauvais souvenirs… des bonnes et des mauvaises demonstrations j’imagine… L’ivresse de l’applaudissement des gens, la communication et le contact parfait qui peut arriver avec ma partenaire, la satisfaction qui amène à une extase. De l’autre côté, la deception, la vanité, les disputes avec la partenaire, toutes les bonnes et les mauvaises choses qu’un couple peut amener avec!

Gz- 3 Tangos / 3 orchestres / 3 danseurs
DB- Tangos : No mientas, Recuerdo, Tristeza Marina
Orchestres: D’Arienzo, Pugliese, Di Sarli
Danseurs: Sebastian Arce, Javier Rodriguez, Juan Corvalan

Gz- Quelle est la meilleur manière de terminer une Milonga ? Choisissez :

a) 
Les pieds douloureux après avoir tant dansé
b) A la recherche d’une « after » pour continuer.
c) En allant prendre un petit déjeuner.
d) Avec quelqu’un
e) Autre, (précizez) :

DB- A la recherche d’un after, surtout, pas tango

this work was shared 0 times
 000